Trudeau, le Justin Bieber de la politique

Cet article n’est pas du tout politique (enfin si mais bon, vous lisez pas Le Figaro don’t worry) car je n’y connais rien et je ne veux pas raconter trop de bêtises, ne croyez pas que je compte vous endoctriner, je veux juste partager avec vous une pensée qui trotte dans ma tête depuis quelques jours.

Trudeau, ça peut vous faire penser à pleins de choses. Tout d’abord à l’aéroport de Montréal. Ensuite à la famille québécoise du même nom qui a marqué la politique canadienne du 20ème siècle. Et qui continue encore, aujourd’hui via Justin Trudeau.

Le Canada veut fêter ce renouveau (ouais comme dans La Reine Des Neiges)

Vous savez quoi ? Je pense que Justin Trudeau est l’homme à suivre en 2016. Déjouant les pronostics, il a été élu face à Stephen Harper, premier ministre sortant, en octobre 2015. Tout jeune, 43 ans, il souhaite rouvrir le Canada, comme son père l’avait fait auparavant.

Il prône le slogan « Canada is back » (le Canada est de retour), et l’assume. Qui a rendu visite à Obama la semaine dernière ? C’est Juju, cela faisait plus de 23 ans qu’un Premier Ministre canadien n’avait pas mis un pied à la Maison Blanche. Qui va participer à la gay pride de Toronto cet été ? C’est encore lui. Ce sera le premier Premier Ministre à le faire. Qui a accueilli 25 000 réfugiés syriens ? C’est encore Bibi. Qui veut (et va) rafler une place au conseil de sécurité de l’ONU entre 2021-2022 ? C’est le québécois. Eh ouais, tout le réussi à lui.

Sur un point de vue international, le Canada essaye de prouver son importance et essaye de revenir sur le devant de la scène médiatique. Ce dernier essaye de devenir l’élève modèle en matière de problèmes environnementaux, avec la volonté de diminuer leur production de sables bitumineux. Et ça, ça a fait grand bruit pendant la COP21.

Vous comprenez donc pourquoi Justin Trudeau est un peu l’idole des jeunes outre-atlantique ! Adieu la politique austère de Stephen Harper, bonjour le positivisme de Trudeau !

De plus, il prône l’égalité des sexes ! Et vous savez quoi ? Il essaye réellement de faire bouger les choses au Canada. Ce ne sont pas des paroles en l’air. Il a imposé la parité dans son gouvernement.

Lorsque Justin Trudeau est allé rencontrer des étudiants américains, ces derniers ont de suite été charmé par son message positif. Il est vrai que nous, les jeunes, nous sommes une majorité à vouloir voir une politique dynamique et positive s’exercer dans notre pays. Pour beaucoup, Justin Trudeau en est l’emblème.

La communication, un art bien maîtrisé

En France, on a la Macronisation, au Canada ils ont la Trudeaumania.

Être élu Premier Ministre c’est bien. Y rester sans être contredit c’est mieux. Pour cela il y a plusieurs options, soit vous faites comme le pays le souhaite, soit vous avez un expert en relations publiques d’enfer. Autrement vous faites comme Justin Trudeau et vous alliez les deux.

Car il faut l’avouer sa communication est géniale. J’en suis jalouse. J’aimerais être la personne qui dirige tout cela, avoir son talent. Mais chut, cela reste entre nous hein !

Dernièrement, un jeune habitant, ouvertement homosexuel, de l’Alberta a reçu pour la Saint-Valentin un magnifique colis provenant d’une personne (qui n’a pas dévoilé son identité hein) de son entreprise. A l’intérieur, y était glissé un  gâteau orné de divers propos homophobes. Sa mère a mis une photo de ce cadeau sur Facebook. L’histoire est remonté au député de l’Alberta, qui en a fait part à ses collègues parlementaires. Ce fait  divers a pris une grande ampleur au Canada et a secoué toute la société. A votre avis, qu’a fait le Premier Ministre ? Il n’a pas fait de communiqué de presse, trop désuet. Le discours ? Trop formel et pas assez frappant. Il a tout simplement envoyé une carte postale orné d’une rose sur laquelle il a inscrit:

« Cher Degas, sachez que vos amis surpassent le nombre de ceux qui vous haïssent par millions, et je suis l’un de ces amis. »

Pas mal hein ? Tout cela joint avec un courrier de soutien des parlementaires. Cela montre bien le fait qu’il se veuille proche du peuple, et de la société. A vous de juger.

Vous en voulez une autre de petite histoire ? Sachez que le lendemain de son élection, Justin Trudeau était dans le métro pour rencontrer ses électeurs. Ca a fait parler là-bas et on comprend !

Sa vie de famille est aussi mise en scène, comme ils savent très bien le faire outre-atlantique. Aux USA, ils adorent les filles Obama et Michèle. Au Canada, c’est pareil, sauf qu’on est encore au stade des biberons.

Le seul couac médiatique jusqu’à aujourd’hui est peut-être la photo avec les bébés pandas. Je vous avoue qu’elle est mignonne mais je n’ai pas tout de suite compris le but médiatique de la photo. Ça se trouve, il n’y en avait pas.

Et pour les personnes qui arrivent à déchiffrer l’anglais, je vous conseille cet article qui tente de répondre à un réel problème. Pourquoi le fait de limiter Justin Trudeau à son physique n’est pas juste ?

Car oui, on se limite souvent à son physique, certes avantageux, et cela pose un réel problème selon Lauren Messervey. Et je pense qu’elle n’a pas tort !

Je comprends totalement si vous n’accrochez pas avec ces mesures politiques. Chacun a ses convictions, et jamais on vous forcera à croire que Trudeau est une sorte de messie québécois. Je suis jeune, optimiste, positive, et j’ai mes idéaux comme toute personne qui ne connaît rien de la vie. Je suis française et je pense que la politique que mène Trudeau au Canada (égalité des sexes, amélioration des droits pour la communauté LGBT, ouverture sur le monde, etc.) devrait aussi être menée en France. C’est peut-être naïf mais j’en suis convaincue.

Ce que je pense, c’est que Justin Trudeau est la personnalité à suivre en 2016 ! Comme il le dit, le Canada est de retour, et ça, c’est la bonne nouvelle de ce triste 22 mars 2016.


 

Pour les fans, je vous conseille de suivre son Instagram et son Twitter !


Love&Appreciate

Daffodils

 

 

 

Publicités

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Bob dit :

    Encore un autre article intéressant! J’apprécie la façon dont tu écris et les thèmes que tu traites sont intéressants!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Bob ! J’essaye de choisir des themes qui sont peu traités, meme si je pense que cela est raté ! 😉

      J'aime

  2. Hélas, en France un homme comme Justin Trudeau serait moqué, traité d’idéaliste et d’angéliste par nombre de ses adversaires alors qu’une vague de fraîcheur et de tolérance comme au Canada ne nous ferait pas de mal. C’est vrai qu’il nous fait penser un peu à Macron, il faudrait qu’émerge cette nouvelle génération d’hommes politiques. Mais pour l’heure, on peut continuer à être exaspéré en voyant nos blocages en France, qu’ils soient institutionnels ou sur le plan des mœurs. Sur ce dernier point, on a l’impression d’avoir 5 ou 10 ans de retard sur le Canada, la Hollande ou le Danemark.

    Dans un genre opposé à Trudeau, on a aussi la marionnette de poutine en Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, qui aime beaucoup la communication aussi, mais dans un registre bien plus lourdingue : http://www.lepoint.fr/insolite/le-dictateur-tchetchene-ramzan-kadyrov-dans-un-film-d-action-27-05-2015-1931604_48.php

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui quand même… Celui-ci ne fait pas les choses à moitié… On a l’impression d’être replongé dans nos cours d’histoire du lycée sur la propagande dans les régimes totalitaires…. Ça fait vraiment peur.

      J'aime

    2. Merci de ton commentaire, je suis totalement d’accord avec toi sur tous les points que tu as énoncé 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s