Quand on découvre les divertissements nippons…

Toutes bonnes villes japonaises qui se respectent comporte toujours des combinis ( convenience store comme Lawson ou Seven Eleven), des restaurants de udon, ainsi qu’un lieu très particulier qui pourrait laisser un étranger (naïf des mystères de la culture japonaise ) plus que perplexe : les pachinko.

A première vue, ça ressemble extérieurement à une immense salles de jeux d’arcade, arborant affiches de style mangas et slogans aux lettres colorées ( et parfois des fillettes prépubères en maillots de bains, allez savoir pourquoi…). Alors on trouve ça relativement normal pour le Japon ( il y a des salles d’arcade absolument partout dans les villes japonaises )

Nos yeux se tournent alors sur la clientèle qui entre dans cette salle. A ce moment précis, on commence à douter de la nature de l’endroit. Etonnant de ne voir que des hommes et des femmes d’une quarantaine d’années habillés de leur uniforme de travail.

Du coup, on se dit qu’il faut aller voir ce qui se cache dans ce pachinko. Et là, le logo « interdit au moins de 18 ans » croise notre regard. Alors on pense à une salle de jeux d’argent type casino, même si l’extérieur n’y ressemble absolument pas.

La curiosité nous emporte, alors même si on a pas nécessairement 18 ans ( un ou deux ans de moins ça ne change rien n’est ce pas ?), on entre pour percer le mystère du pachinko.

Alors là, l’odeur âpre de la cigarette accumulée depuis l’ouverture de la salle vous prend à la gorge, et le bruit incessant des machines rangés par centaines dans des allées immenses commence à vous martyriser les oreilles : c’est une ambiance vraiment incompréhensible qui s’ouvre à vous. On ne comprend absolument rien. Devant chaque machine qui ressemble de loin à des machines à sous, se trouve un individu qui, immobile avec sa cigarette, regarde inlassablement l’écran de sa machine.

On se sent obligé de passer dans une rangée pour mieux observer ce monde étrange. Cherchant les toilettes comme excuse pour trainer dans le pachinko ( quelle excuse glamour), on réalise alors que ces machines sont presque uniquement composées d’un écran ou des images lumineuses défilent indéfiniment. A côté de chaque joueur : un panier avec une tonne de petites billes en métal qui doivent surement avoir leur utilité dans le jeu.

Vous allez me dire, et après ?

J’avoue que je n’ai tellement rien compris à cet endroit que je ne saurais vous expliquer précisément ce que j’ai vu. Cet article transmet l’impression que j’ai ressentie en entrant dans un pachinko.

Sachez que je n’ai toujours pas compris comment on jouait au pachinko et l’intérêt que les japonais peuvent porter à ce jeu continue de m’étonner. La seule chose dont je suis certaine, c’est que les toilettes des Pachinkos sont géniales et s’il existait une compétition des chiottes, elles gagneraient sans problème.

Sunflower

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

    1. oui, quand on a jamais vu ça on trouve ça étonnant et un peu bizarre quand même…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s